Les actions de préférence

Actions de préférence : définition

Les Actions De Préférence ou ADP regroupent les actions de priorité, les actions à dividende prioritaire sans droit de vote et tout type d'actions particulières qui dérogent au principe de proportionnalité (1 action = 1 voix = une fraction proportionnelle des dividendes).
Nous faisons référence ici aux actions de priorité qui donnent un droit de remboursement prioritaire du produit de cession en faveur des investisseurs, ce qui signifie que les investisseurs sont remboursés prioritairement par rapport au fondateur et ce, quelque soit le produit de cession.

Actions de préférence : fonctionnement

Actions de préférence : les avantages

L'intérêt principal des actions de priorité (ADP) est de faire converger les intérêts des investisseurs et ceux des entrepreneurs.

Si la société ne se développe pas comme prévu, l'investisseur récupère tout ou partie de l’investissement, sauf en cas de liquidation sans cession d’actifs. Il n'y a donc pas de perte ou une perte partielle par les investisseurs (sauf liquidation) versus une plus-value importante pour les fondateurs. Les actions de priorité permettent donc de protéger à la baisse les intérêts des investisseurs et de corréler les intérêts des fondateurs avec ceux des investisseurs.

Si la société se développe bien, la plus-value perçue par les fondateurs est quasiment identique à celle qu'ils auraient perçue en l'absence d’ADP.

En conclusion, avec les ADP, le partage de la plus-value ou de la moins-value est mieux réparti et il y a alignement des intérêts des investisseurs avec ceux des fondateurs.

Lisez notre guide complet pour bien investir dans une PME.