Processus d'investissement

Les points clés du processus d'investissement

Afin de protéger au mieux les intérêts des investisseurs, nous attachons une grande importance à la sélection des projets, mais aussi à la valorisation et au montage juridique et financier, afin que les intérêts des entrepreneurs et des investisseurs soient alignés.

  • Sélection rigoureuse des projets

    FinanceUtile n'a pas vocation à financer tous les projets en recherche de financements. La politique d'investissement consiste à sélectionner les projets à fort potentiel et qui répondent à une réelle demande et avec une équipe de qualité et à l'écoute des tiers.
    FinanceUtile procède à des due diligences approfondies avant de valider un projet et le mettre en ligne.
  • Protection des investisseurs

    Audit financier passé

    Analyse approfondie des trois derniers exercices et analyse des écarts budget/réalisé.

    Audit financier prévisionnel

    • Analyse de la construction du business plan prévisionnel (CA et moyens mis en oeuvre).
    • Analyse des risques en cas de développement moins rapide que prévu et mise en place de solutions.
    • Révision avec nos propres outils de gestion et validation conjointe avec le dirigeant du prévisionnel définitif, sur lequel le dirigeant s'engage.

    Audit technologique

    • Analyse de la technologie, des barrières à l'entrée, du marché et de la concurrence.
    • Validation par le réseau d'experts de FinanceUtile.

    Audit commercial

    Analyse du pipe commercial (commandes, contacts), pour valider la capacité de la société à réaliser ses prévisions et analyse du poids des principaux clients et fournisseurs.

    Audit RH

    Audit et évaluation de l'équipe dirigeante par un cabinet en ressources humaines. En cas de faiblesses détectées, obligation de recrutement des postes clefs manquants ou coaching des dirigeants par le cabinet.

    Audit des aspects légaux

    • Rapport spécial du Commissaire aux Comptes pour les 3 derniers exercices (si présence d'un CAC).
    • Statuts et extrait K BIS.
    • Répartition des actions et droits de vote, catégories de valeurs mobilières émises, politique de dividendes, pacte d’actionnaires.
    • Rapports du Conseil d’Administration/Conseil de Surveillance des trois dernières années.
  • Due diligences approfondies

    FinanceUtile a un souci de protéger au mieux les intérêts des investisseurs. C'est pourquoi FinanceUtile s'attache à proposer des valorisations et des montages financiers adaptés aux jeunes entreprises mais qui limitent les risques des investisseurs, dans l'hypothèse où la société ne se développerait pas comme prévu.

  • Valorisations maîtrisées

    La valorisation des jeunes entreprises est complexe, surtout si elle ne réalise pas ou peu de chiffre d'affaires.
    Les principales méthodes utilisées sont les comparables, les DCF (Discounted Cash Flow), les multiples de l'EBIT (excédent brut d'exploitation avant intérêts financiers et taxes), du CA ou du résultat.
    Afin que les valorisations soient cohérentes par rapport au stade d'avancement des entreprises, FinanceUtile attache une grande importance au prévisionnel : il est très souvent révisé (à la baisse), conjointement avec le dirigeant, puis validé par ce dernier.

  • Montages financiers protecteurs

    La valorisation est importante afin que les investisseurs ne soient pas lésés. Mais le plus important est d'aligner au mieux les intérêts des entrepreneurs et des investisseurs.
    Aussi, FinanceUtile propose systématiquement des montages "win-win" pour les entrepreneurs et les investisseurs.

    • Mécanismes de dilution/relution en fonction du taux de réalisation des objectifs financiers des dirigeants. Le Business Plan prévisionnel définitif et validé par le dirigeant est ainsi attaché au pacte d'actionnaires.
    • Mise en place de BSPCE en faveur des dirigeants en cas d'atteinte des objectifs.
    • Mise en place d'actions de préférence (ADP) pour protéger les investisseurs en cas de dérapage.
    • Encadrement des salaires dans le pacte d'actionnaires, afin que les fonds propres apportés ne servent pas à payer les dirigeants mais à financer des investissements.