Investir dans une startup : rémunération et risques

L'investissement dans de jeunes entreprises est risqué

Investir dans une PME est par nature risqué, d'où la nécessité de sélectionner fortement les entreprises. A contrario, en cas de succès, la plus-value potentielle peut être très élevée.

  • Sortie des investisseurs

    La sortie des investisseurs (actions) peut prendre plusieurs formes :

    - Rachat des titres par un industriel ou un fonds d'investissement

    - Rachat par les fondateurs

    - Introduction en bourse

    La durée moyenne d'investissement est de 5 à 7 ans. L'investissement dans de jeunes entreprises est donc un investissement à moyen ou long terme.

    En cas d'investissement sous forme d'OC et de prêt poarticipatif, la sortie s'effectue par remboursement progressif à l'horizon 3/4 ans.

  • Retour sur investissement

    La rémunération des investisseurs peut prendre plusieurs formes :

    En cas d'investissement en actions :

    - Dividendes annuels (rarement avant la fin de la 3ème année)

    - Plus-value au moment de la cession des titres

    En cas de sortie favorable, la rentabilité attendue se situe dans une fourchette entre 10% et 40 % par an.

    En cas d'investissement en OC, le taux d'intérêt annuel : entre 12 et 14 % avant impôt (6/7% en nominal et 6/7% en cas de non conversion)

  • Quels risques

    L'investissement dans de jeunes entreprises est, par nature, très risqué.

    Le taux de survie à 5 ans est d'environ 50%. Ce taux est porté à près de 80 % si l'entreprise est accompagnée dans son développement.

    Les statistiques indiquent que 1 investissement sur 10 sera réellement un succès, permettant de compenser les pertes et absence de plus-values sur les autres sociétés.

    Enfin, rappelons que seulement 0,16 % des entreprises réalisent un chiffre d'affaires supérieur à 15 M€ au bout de la 10ème année. Les heureux élus sont donc rares.

    Nous recommendons donc aux particuliers de n'investir que s'ils peuvent se permettre de perdre l'intégralité de leur investissement.

  • Diversification du portefeuille

    Compte tenu du risque élevé de ce type de placement, nous conseillons aux particuliers de :

    - Diversifier vos investissements plutôt que d'investir dans une seule entreprise

    - Choisir des sociétés avec des degrés de maturité différente : en création ou avec quelques années d'existence

    - Panacher vos investissements sur différents types de produits financiers : actions ou produits financiers avec rendement annuel (de type OC).